Articles

  • Femmes et spiritualité. Médiations culturelles et spirituelles à travers le rôle des beatas en Espagne à l’époque moderne. (

    Marie-Catherine Barbazza

    )

    Ce travail est destiné à souligner le rôle qu’ont pu jouer quelques personnalités féminines d’exception dans le domaine de la spiritualité en Castille, à la fin du XVe et dans le premier tiers du XVIe siècle. Dans cette période d’inquiétude, d’effervescence culturelle, on insiste surtout sur le rôle d’Isabel de la Cruz et de ses adeptes laïcs et franciscains, juifs convertis pour la plupart, dans la naissance et le développement du mouvement illuministe. L’apparition de ce nouveau courant provoque le début d’une terrible répression inquisitoriale contre l’hérésie, qui va dépasser la simple poursuite des alumbrados pour éradiquer tout ce qui peut se rattacher à l’érasmisme et au luthéranisme. Les efforts conjugués des inquisiteurs et des théologiens vont avoir des répercussions sociales importantes et compromettre toute possibilité féminine de recherche spirituelle indépendante.


  • Le prosélytisme au regard du droit : une liberté sous contrôle (

    Vincente Fortier

    )

    Protégé et garanti au titre de la liberté religieuse, le prosélytisme semble, de ce fait, n’avoir aucune autonomie. Cependant, le prosélytisme tend à devenir, en France, une question juridique à part entière. Cette construction du prosélytisme comme problématique juridique spécifique, à travers l’examen de la jurisprudence française (en regard de celle de la Cour européenne) se traduit par un encadrement et une portée autonomes attribués au concept.


  • Connexions entre le néo-chamanisme et le néo-druidisme contemporains. Étude en anthropologie/ethnologie comparée. (

    Danièle Vazeilles

    )

    Basé sur des recherches de terrain sur le chamanisme des Amérindiens, des analyses d’écrits de néo-chamanes, « new agers » et néo-druides, de textes médiévaux et d’ouvrages de spécialistes des mondes celtes, cet article montre que New Age et néo-paganisme reprennent à leur compte maintes idées des sociétés animistes et chamaniques. Des auteurs Sioux Lakotas ont adopté les croyances holistiques de la mouvance magico-ésotérique, avec des emprunts à des « connaissances spirituelles des anciens Celtes et de leurs druides ». Chamanes et druides modernes cherchent à traduire en termes modernes des notions « étrangères » pour les transmettre aux générations futures. Ils innovent en réactualisant les connaissances ancestrales pour en développer les aspects « psychothérapeutiques ». Leurs activités spirituelles démontrent le dynamisme des traditions chamaniques et païennes dans le monde moderne.


Accueil du CIER
Les Cahiers… : n°0, n°1, n°2, n°3, n°4, n°5, n°6, n°7
Les auteurs
Abstract & Keywords



 
Voir aussi :

Bookmark and Share
 

Dernier ajout : vendredi 4 juillet 2008. — © MSH-M & CIER 2006-2010
Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.fr - contact@msh-m.org
Accueil de la MSH-M