Prolégomènes


Prolégomènes

Chaque année, l’École Doctorale 58 (Lettres, Langues, Cultures, Civilisations), permet aux doctorants de participer à l’élaboration de son programme scientifique. Cela se concrétise, pour les doctorants de première année, par le choix collégial de la thématique d’un cycle de formation de trois ans. Dispensés par des chercheurs confirmés, ces séminaires sont organisés par les doctorants de deuxième année qui se chargent, l’année suivante, de la mise en place d’un colloque de jeunes chercheurs. De l’élaboration d’un argumentaire jusqu’à la tenue de l’événement, ce processus s’effectue avec la collaboration du directeur de l’Ecole Doctorale et du personnel administratif de l’université Paul Valéry. Ainsi, l’ED 58 offre la possibilité à ses doctorants de se former à l’organisation de manifestations scientifiques, un travail auquel ils seront confrontés tout au long de leurs carrières. La publication des actes du colloque constitue la dernière étape de cet apprentissage. Accueillis par la revue Doctorales hébergée par la MSH-M, deux numéros des précédents colloques organisés par les doctorants ont déjà paru. Cette édition en ligne offre une belle visibilité aux travaux des jeunes communicants. Leurs articles, issus des communications prononcées au cours du colloque, ont été sélectionnés par un comité scientifique d’experts pour leurs qualités formelles et conceptuelles ainsi que leur contribution au renouvellement de la recherche.

En 2011, la thématique désignée par les doctorants de première année proposait de s’interroger sur le renouvellement conceptuel des notions de « mémoire » et d’ « oubli ». Supervisée par Monsieur Ganteau, l’organisation des séminaires en 2012-2013, du colloque en juin 2014 et enfin de la publication des actes en juin 2015 a été portée pendant ces trois années consécutives par les doctorantes Elisabeth Astruc, Lucie Galano et Julia Monge.

Elisabeth Astruc est doctorante en histoire de l’art médiéval à l’université Paul Valéry de Montpellier. Elle est rattachée à l’ED 58 et à l’équipe de recherche du Centre d’études médiévales de Montpellier (CEMM, EA 4583). Elle a été chargée de cours à l’université Paul Valéry de Montpellier. C’est sous la direction Me Géraldine Mallet qu’elle travaille sur l’architecture religieuse rurale en Languedoc Méditerranéen (IXe- début XIe siècles).

http://cemm.upv.univ-montp3.fr/equipe/doctorants/elisabeth-astruc

Lucie Galano est doctorante en histoire médiévale à l’université Paul Valéry de Montpellier, au sein de l’équipe de recherche du CEMM (Centre d’études médiévales de Montpellier) et de l’ED 58. Titulaire d’un contrat doctoral puis d’un contrat d’ATER au sein de l’université Paul Valéry, ses recherches portent sur l’histoire environnementale de l’espace lagunaire du Bas-Languedoc au Moyen Âge. Elle interroge notamment les interactions entre monde urbain et monde rural, les manifestations de l’exploitation du milieu et les processus de constitution d’une identité régionale autour de ce territoire particulier que constitue la lagune.

http://cemm.upv.univ-montp3.fr/equipe/doctorants/lucie-galano

Julia Monge est doctorante en anthropologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Rattachée à l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les enjeux Sociaux (Iris) au sein de la section « santé, populations et politiques sociales », elle bénéficie d’un contrat doctoral issu du partenariat entre l’EHESS et la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA). Membre du groupe d’étude « psychotropes et société », ses travaux portent sur la consommation de substances illicites entre parents et enfants et, plus largement, sur la prévention et la prise en charge des phénomènes de déviance en contexte familial.

http://iris.ehess.fr/index.php?2810

L’investissement des trois organisatrices/éditrices ne s’est jamais démenti. Leur démarche collégiale a fait de cette rencontre une collaboration scientifique solidaire et investie. Il leur semblait important dès les premières lignes, de remercier les partenaires qui ont accompagné ce travail et ont rendu possible la tenue du colloque. À la suite de cette présentation, le lecteur trouvera une introduction scientifique qui, reprenant les termes de l’argumentaire, souligne les apports significatifs de ces textes au développement du champ qu’il leur était proposé d’arpenter. Chacun des articles présente un résumé accompagné de mots-clés réalisé par les auteurs eux-mêmes. Les éditrices ont donc jugé inopportun d’en reproduire un exemplaire dans le préambule. Cette introduction, tout comme l’ordre d’apparition des articles, souligne la mise en exergue d’une dialectique particulière liant les contributions et dont le lecteur pourra, sans aucun doute, apprécier la valeur.

 

© MSH-M 2006-2017
Doctorales. Revue LLA-SHS des étudiants des ED58 & ED60 de Montpellier
Doctorales est soutenue et hébergée par la Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier
Site conçu par la MSH-M
17 rue Abbé-de-l'Épée — 34090 Montpellier — France
msh-m.fr - contact@msh-m.org
Accueil de la MSH-M